VARICES PELVIENNES DE LA FEMME

Les varices pelviennes ?.. Oui ça existe !

Elles touchent plus de 25% des femmes ayant plus qu’un enfant (multipare). Les varice pelviennes ou bien ovariennes sont des varices touchant les organes du bassin à commencer par les ovaires, l’utérus, le vagin, la vulve, les lèvres, la vessie et le rectum. Les symptômes les plus fréquents des varices pelviennes sont la lombalgie, les douleurs pelviennes, les troubles des règles, la douleur des varices de jambe pendant les menstruations, les troubles urinaires, les douleurs lors des rapports sexuels, les hémorroïdes et la constipation, et enfin les varices des fesses et des jambes. Attention, les symptômes ne sont pas tous toujours présents, des fois, c’est même asymptomatique.

Le diagnostic et traitement

Le diagnostic est rarement fait, souvent sous diagnostiquée. Le plus souvent découvert par le gynécologue lors d’une césarienne ou lors d’une échographie endovaginale de routine. Le diagnostic se fait par échographie doppler, par IRM , ou par phlébographie pelvienne. Les varices pelviennes symptomatiques nécessitent la réalisation d’une phlébographie pelvienne. C’est un examen qui permet de dresser une cartographie pelvienne afin de dresser la conduite à tenir. Le traitement se fait comme pour la varicocèle chez l’homme, par embolisation des varices pelviennes, cette technique consiste à bloquer les veines malades en utilisant plusieurs méthodes, à savoir, oblitérer par un coils ou bien coller les varices par une colle synthétique. L’intervention est sans douleur, et est très peu risquée.